lundi 17 janvier 2011

Les deux premiers bébés de l'année!

Pour l'étranger et l'étrangeté enfin du partage, 2010-2011, 24x36 po. (vendu)


La faim avive le goût de l'éphémère, (titre tiré d'une phrase du poète J.-Marc La Frenière), 2010-2011, 24x36 po. (vendu)

J'y vois en çà, une sorte d'hommage, parce que ce poète que je viens de découvrir, me touche terriblement.
Commencé en décembre puis terminées la semaine dernière, ces deux oeuvres sont présentement chez Martine Hénault. Je m'étais promise de commencer l'année doucement, à mon rythme...

2 commentaires:

Jacques RUIZ a dit…

Beaucoup de force de la couleur et plein de sensibilité j'aime votre travail Salutations

Anik a dit…

C'est profond et le rythme est attirant. Quel talent.